Comment faire d’un projet pro bono, un laboratoire d’innovation ?

24 novembre 2021

Quand Royal de Luxe fait appel à The Links pour collaborer sur le design et le développement de son ambitieux site vitrine, nous voyons là l’occasion d’expérimenter des méthodes de travail innovantes et nouveaux outils. Louis Boudet développeur Full Stack, nous présente les coulisses du projet.

Peux-tu nous parler de ce projet ?

Royal de Luxe est la plus mythique des compagnies françaises de théâtre de rue. Leur univers, très personnel et onirique, nous embarque à chacune de leurs représentations. Quand la compagnie a fait appel à nous pour imaginer son site, nous ne pouvions qu’accepter le challenge. Et le défi était de taille : comment faire ressentir l’émotion de ses histoires sur un site internet ?

Comment avez-vous répondu à cette problématique ?

Le fondateur emblématique de la compagnie, Jean-Luc Courcoult trouve qu’un spectacle ne peut être apprécié que lorsqu’il est réellement vécu, alors pas question de mettre de la vidéo sur le site.
Cependant, il nous raconte depuis toujours ses créations à travers des enregistrements sonores. C’est une matière d’une richesse incroyable qu’il nous fallait absolument mettre en avant pour embarquer l’utilisateur. On s’est donc imaginé que c’était Jean-Luc Courcoult lui-même qui pouvait nous raconter les spectacles. Il a donc fallu trouver un moyen technique pour synchroniser la navigation aux enregistrements audio. Après nous être penché sur des IA de reconnaissance de texte et de dictée, j’ai testé et re-testé plein de solutions techniques, des plus complexes aux plus simples. J’ai finalement opté pour n’avoir qu’un seul lecteur audio contrôlé par un bouton qui suit la position et les mouvements du curseur à l’écran.

As-tu rencontré d’autres challenges ?

Oui, je pense également à la carte que nous avions intégré au cahier des charges. Les spectacles devaient être présents sur une carte mondiale, il fallait également que certains spectacles puissent être dans plusieurs villes et que donc certaines villes puissent regrouper plusieurs spectacles. Nous avons donc développé un système de carte, qui ne devait pas s’appuyer sur Google Maps. Il a d’abord fallu enquêter sur la manière dont est construit un planisphère, recréer le mode de calcul en langage web et dessiner une carte à l’échelle. Nous avons ensuite pu projeter les coordonnées GPS de chaque ville, associer manuellement à chaque spectacle les villes où il a tourné. Et le tour était joué.

Un autre défi, et de taille, a été la densité d’information à traiter : plus de 500 utilisateurs principalement de la presse régionale, nationale et internationale, près de 10 000 témoignages et messages, 60 spectacles et créations (à l’époque) multipliés par 3 – Français / Anglais / Espagnol. Si nous avons pu récupérer la base de données de l’ancien site et automatiser une majorité du traitement, une partie a également dû être gérée manuellement. Outre la suppression manuelle des spams, souvent pornographiques et dans des langues que je ne maîtrise pas, je me suis confronté à des étapes qui ne sont pas « automatisables » et plutôt chronophages.

Ce projet a donc été pour toi l’objet de nombreuses expérimentations et innovations. Ce fut le cas également à d’autres étapes du projet et pour d’autres expertises également mobilisées sur ce site.

En effet, ce projet a été pour nous l’occasion d’expérimenter de nouveaux process tout au long du travail. Grâce au travail commun des développeurs, de notre équipe UX et des chef(fes) de projet, ce site a été l’occasion d’expérimenter une version adaptée de la méthode agile SCRUM, une méthode que nous appliquons aujourd’hui sur toutes nos grosses productions. De plus, l’utilisation de nos outils habituels de gestion de projet pour découper les différentes étapes d’un site web est désormais la norme. Nous le devons en grande partie à ce projet, et à toutes les personnes qui ont poussé son déploiement au même moment.

Même s’il a aussi été le lieu de multiples écueils, ce fut un réel plaisir de participer à la création de ce site. Merci à toutes les équipes pour leur engagement et leur capacité d’adaptation. Merci également à la Compagnie Royal de Luxe pour leur confiance.